InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Débats/Propositions > La Voix de l’Enfant - Bilan d’une première journée de démantèlement de la (...)

La Voix de l’Enfant - Bilan d’une première journée de démantèlement de la "Jungle" de Calais

Publié le : mardi 25 octobre 2016

Voir en ligne : http://www.lavoixdelenfant.org/wp-c...

Source : www.lavoixdelenfant.org

Communiqué de presse

« Paris, le 25 Octobre 2016

La Voix De l’Enfant était présente lundi 24 octobre, lors de la première journée de démantèlement de la jungle de Calais.

Elle se félicite du climat général d’apaisement dans lequel se sont déroulés les premiers départs volontaires, tout en ayant perçu l’angoisse des réfugiés en partance pour une destination « pointée du doigt » sur une carte et sur laquelle ils n’avaient aucune information.

Plusieurs situations préoccupantes concernant les mineurs et les mamans avec enfants ont interpellé la Présidente Martine Brousse et Thomas Rohmer administrateur de La Voix De l’Enfant, présents sur place. Ils ont pu s’entretenir à ce sujet avec Madame Buccio, Préfète du Pas de Calais, Monsieur Berton, le Sous-Préfet, et Monsieur Brandet, Porte-parole du Ministère de l’Intérieur.

Les représentants de La Voix De l’Enfant ont noté, en particulier, une arrivée massive de mamans et d’enfants au centre d’hébergement Jules Ferry géré par La Vie Active (plus de 400) alors qu’elles n’étaient que 250 il y a 15 jours. Nombreuses étaient celles qui manifestaient angoisse et préoccupation quant à leur destination et leurs conditions d’accueil.

Martine Brousse et Thomas Rohmer ont été témoins du parcours exténuant que les mineurs non accompagnés ont eu à faire, depuis le matin, pour se rendre de « la jungle » au hangar « de filtrage » avec un retour dans « la jungle » pour une prise en charge au CAP*, où ils ont dû de nouveau franchir un SAS, pour leur enregistrement dans ce lieu d’accueil et de protection provisoire.

Par ailleurs, La Voix De l’Enfant a constaté que des mineurs montaient dans des cars, à destination des CAO, réservés aux adultes. Aussi, elle demande instamment au Gouvernement qu’une information soit faite dans l’ensemble des CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) afin que toute présence de mineurs soit signalée aux autorités compétentes et que ces derniers soient orientés sans délai vers des structures adaptées à leur condition.

La Voix De l’Enfant rappelle d’une part, qu’aucun CAO ne peut accueillir de mineurs isolés d’autre part, que tout refus de reconnaissance de la minorité doit être notifié par écrit ainsi que les procédures de recours.

La Voix De l’Enfant tient à féliciter le travail des associations présentes sur le terrain et en particulier La Vie Active, qui accueille et accompagne les mineurs isolés, les mamans et leurs enfants avec humanité et un grand professionnalisme.

La Voix De l’Enfant s’engage à poursuivre et à renforcer son partenariat avec les acteurs de terrain, pour offrir aux mineurs non accompagnés un avenir digne de leurs Droits d’Enfant et leur permettre de se reconstruire après les épreuves qu’ils ont subies.

*Le CAP est un lieu d’accueil composé de 125 containers pour 1500 places

CONTACTS PRESSE

Martine BROUSSE - Présidente
06 22 80 82 82
mbrousse@lavoixdelenfant.org

Service communication
01 40 22 04 22
communication@lavoixdelenfant.org