InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Débats/Propositions > Libération immédiate de César Dias Baptista, étudiant à l’université de Lyon (...)

Libération immédiate de César Dias Baptista, étudiant à l’université de Lyon 1

Publié le : mercredi 19 août 2015

Voir en ligne : http://www.educationsansfrontieres....

Source : http://www.educationsansfrontieres.org

Auteur : RESF Lyon

À 22 ans, César Dias Baptista est enfermé derrière les grilles du Centre de rétention de Lyon-Saint-Exupéry, sous la menace d’une expulsion vers un l’Angola où il n’a plus de famille.

Arrivé en France à 16 ans, César a été pris en charge durant deux ans par le conseil général de l’Isère. César a été scolarisé à la Côte-Saint-André, puis au lycée Jacques Brel (Vénissieux) où ses professeurs le décrivent comme un élève sérieux, volontaire travailleur et qui mérité d’être soutenu dans sa scolarité. Après avoir réussi le bac S (section européenne), César est maintenant en licence de Physique-chimie-sciences de l’ingénieur à l’université Lyon 1.

Mais vendredi 8 août, en gare de la Part-Dieu de Lyon, la police s’intéresse à sa peau noire. Il est contrôlé et comme une OQTF de la Préfecture du Rhône vient juste d’être confirmée par le Tribunal administratif, il est rapidement expédié au CRA et menacé d’expulsion vers l’Angola, si on n’arrive pas à l’empêcher.

Le parcours scolaire de César durant ses six ans en France est méritoire ; aujourd’hui, il poursuit avec ténacité les études de sciences qu’il a choisies et son insertion d’étudiant à Lyon est réelle.

César n’a plus aucun contact familial, ni projet en Angola et son expulsion serait désastreuse.

Nous réclamons la libération immédiate de César Dias Baptista : il doit pouvoir finir sa licence à l’université de Lyon 1

Resf Lyon

Contact sur ce dossier : Célinie Mentouri (07-50-88-47-29)

Hélène Bertrand, RESF-Collectif Jeunes majeurs de Lyon