InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Débats/Propositions > Communiqué du Président du Conseil général de la Haute Garonne : Situation des (...)

Communiqué du Président du Conseil général de la Haute Garonne : Situation des jeunes isolés étrangers, Pierre Izard réagit

Publié le : mercredi 10 septembre 2014

Voir en ligne : http://www.haute-garonne.fr/fr/nos-...

Source : www.haute-garonne.fr

Auteur : Pierre IZARD, Président du Conseil Général de la Haute-Garonne

Extrait :

[...]

J’ai alerté à plusieurs reprises depuis 2012, M. le Préfet de Région sur ces arrivées importantes de jeunes, ainsi que M. le Ministre de l’Intérieur et Mme la Garde des Sceaux. Toutefois, malgré ma mobilisation, au cours de cet été ce sont 62 nouveaux jeunes étrangers isolés qui se sont présentés aux services de protection de l’enfance faisant état d’un âge inférieur à 18 ans.

Sans attendre les réponses des ministres concernés, une rencontre s’est tenue le 9 septembre autour du Secrétaire Général de la Préfecture afin d’améliorer la coopération sur ce sujet entre les services de l’Etat et le Conseil Général.

A la suite de cette rencontre très constructive, j’ai décidé de proposer immédiatement les mesures suivantes :
- libérer des places en établissement pour les attribuer à des mineurs récemment arrivés et qui ne peuvent rester en hôtel du fait de leur âge (obligation légale) ;
- prendre en charge en hébergement hôtelier ou en foyer jeunes travailleurs, verser une allocation jeune majeur mensuelle de 610 euros et assurer un accompagnement social spécifique aux jeunes de plus de 19 ans qui suivent un parcours de formation, d’insertion ou en attente d’un titre de séjour et qui étaient hébergés en établissement à ce jour.

Dans un second temps et après décisions de l’assemblée départementale réunie du 20 au 25 octobre et examen d’un rapport complet sur l’accueil des jeunes étrangers isolés en Haute Garonne tant d’un point de vue social que financier, j’envisage :
- une réorganisation des procédures d’instruction de la situation de ces jeunes dès leur arrivée, en coordination étroite avec les services de l’Etat ;
- le lancement d’un appel à projets afin de créer une structure spécialisée pour l’accueil des jeunes migrants.

[...]

Lire l’intégralité du communiqué en ligne : ici