InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Débats/Propositions > Encadrement des tests osseux : protéger les mineurs isolés étrangers

Encadrement des tests osseux : protéger les mineurs isolés étrangers

Publié le : lundi 7 décembre 2015

Voir en ligne : http://www.pouriaamirshahi.fr/2015/...

Source : http://www.pouriaamirshahi.fr

Auteur : Pouria Amirshahi Député de la 9ème circonscription des français établis hors de France

« La seconde lecture de la proposition de loi sur la protection de l’enfant a eu lieu hier à l’assemblée nationale.
Quelques Députés et Sénateurs, grâce à l’appui de différentes associations, sensibles au sort des mineurs isolés étrangers, se sont opposés à la légalisation des tests osseux pour la détermination de l’âge.
Cette pratique, dénoncée pour son manque de fiabilité par de nombreux professionnels de la santé, est intolérable.

Avec mes collègues, j’ai cosigné un amendement qui vise à interdire ces tests osseux. Il a été rejeté en commission, mais, convaincus de son utilité, nous l’avons défendu en séance publique.

Pourtant, l’article 21 ter, qui permet l’encadrement du recours aux données radiologiques de maturité osseuse et l’interdiction du recours à un examen du développement pubertaire pour déterminer l’âge, a été adopté.

Les tests osseux sont donc certes « encadrés » mais ils sont par là même légalisés.
Ils ne devraient pas être autorisés dans notre pays. Mais, la bataille n’est pas finie. Les élus et associations doivent continuer d’alerter le gouvernement sur les conséquences physiques et sociales des tests osseux sur les mineurs isolés étrangers. »

Lire l’amendement ici :